aleph99.info

17 octobre 1961 : le massacre des algériens à Paris

14 octobre 2011 | Mis à jour : 18 mars 2015     Lien permanent      Partager

Le 17 octobre 1961, à l’appel du Front de libération nationale, les algériens de France manifestent à Paris pour protester contre un couvre-feu instauré par le préfet de police Maurice Papon dix jours plus tôt. Sur les grands boulevards de la capitale, ils sont vingt mille à braver l’interdiction. La répression est féroce : dans le climat exacerbé de la guerre d’Algérie et des attentats, la police procède à plus de 11 000 arrestations et se déchaine contre les manifestants. Plusieurs dizaines vont trouver la mort, certains noyés dans la Seine. Le massacre, étouffé par les autorités et éclipsé par les morts de Charonne six mois plus tard, restera longtemps ignoré.

Commentaire & réalisation : Jakob Schlüpmann  -  © 2011

Derniers sujets HISTOIRE(S) :

Une sélection des archives d'aleph99.info :